• Dans une situation d’accident nucléaire, l’évaluation de la contamination de la thyroïde des enfants et des adultes exposés à l’iode radioactif est un enjeu majeur. La demi-vie de l’iode radioactif étant courte (8 jours), il est nécessaire de déployer rapidement un dispositif de monitoring de la thyroïde sous peine de ne plus être capable d’évaluer par mesure directe l’irradiation de la thyroïde.

    L’objectif du projet de recherche CATHYMARA, mené de décembre 2015 à mai 2017, est de renforcer les capacités de monitoring de la thyroïde en Europe en cas d’accident nucléaire de grande ampleur.

    Mutadis est l’un des 15 partenaires publics et privés du projet. Notre rôle est de contribuer à la réflexion sur l’harmonisation des pratiques en Europe

    ·      en apportant des éléments de retour d’expérience de l’accident de Fukushima ;

    ·      en facilitant l’articulation de la recherche avec les réflexions menées par la société civile européenne sur la préparation et la gestion des situations d’accident nucléaire et de post-accident, notamment dans le cadre du réseau Nuclear Transparency Watch.